Le site de Madeleine et Pascal

Qasr al Hayr al Sharqi

Un château du désert omeyyade
3 octobre 2010, par Madeleine
 

Façade du musée archéologique de Damas
Façade du musée archéologique de Damas
Reconstitution, pierre à pierre de la façade (...)

Avec Qasr al Hayr al Gharbi dont la porte est reconstituée sur la façade du musée de Damas, Qasr al Hayr al Sharqi est l’un des deux châteaux du désert de Syrie.

Il en existe d’autres dans le nord-est de la Jordanie, parmi lesquels Qasr Amra et Qasr el Karaneh.

L’entrée du palais de Qasr al Hayr al Sharqi, défendue par deux tours cylindriques

La fonction des châteaux du désert

Ces édifices sont souvent décrits comme lieux de retraite des califes omeyyades qui auraient aimé retrouver le cadre de leurs origines nomades et leurs passe-temps favoris, loin de la capitale Damas. Mais certains de ces châteaux sont associés à des systèmes élaborés d’irrigation qui évoquent plutôt une exploitation agricole, témoignage d’une politique d’extension des zones cultivées développée par les Omeyyades. Une autre interprétation leur donne un statut d’architecture diplomatique : ils auraient permis l’affirmation de la puissance califale auprès des tribus bédouines et le maintien d’une alliance étroite avec elles. Peut-être ont-ils aussi servi de refuge contre les épidémies de peste qui dévastaient les grandes villes. Il est enfin possible que certaines de ces résidences, comme Qasr Amra et Qasr el Karaneh, aient été des haltes de repos pour les hauts fonctionnaires du califat.

Qasr al Hayr al Sharqi

L’ensemble, construit par le calife omeyyade Hisham qui régna entre 724 et 743, est constitué de deux édifices voisins séparés par un minaret
- un khan de 70 mètres de côté environ,
- le palais proprement dit : un carré de 167 mètres de côté environ.

  • La porte d’entrée du khan
  • Le minaret
  • Le système des tours défensives le long du (...)
  • Le rempart, vu du côté intérieur

  • Une tour d’angle au sud-ouest
  • Portique et bâtiment à étage
    Le rez-de-chaussée est en pierre, selon la (...)
  • Voûte
  • Canalisations et bassin de collecte d’un (...)
    Le palais comportait des installations (...)

  • Décor de la porte occidentale, vu de l’intérieur de
  • Ogive décorée
  • Niche à décor byzantin

Retour à la carte de Syrie


Article mis à jour le 16 juillet 2018