Le site de Madeleine et Pascal

Sur la route des caravanes

Les caravansérails de Now-Gonbad
10 septembre 2012, par Madeleine, Pascal
 

À quelques dizaines de kilomètres au nord de Yazd, sur la route de Nayin, plusieurs caravansérails d’époque seldjoukide sont regroupés, en plein désert, à Now Gonbad : ils témoignent de l’importance de l’itinéraire caravanier qui passait par Yazd.

L’autoroute qui relie de nos jours Yazd à Nayin emprunte peut-être l’itinéraire des anciennes caravanes. En tout cas, la station-service voisine avec un véritable caravansérail moderne pour les routiers d’aujourd’hui.

Un caravansérail moderne

L’hébergement, le repos et la prière des chauffeurs routiers sont organisés comme dans un caravansérail ancien : une vaste enceinte délimite un espace qui inclut des chambres et une mosquée. Celle-ci est associée à un mausolée d’un descendant du septième Imam.

Dans le mausolée

Dans le mausolée, une fresque représente Hosseyn à cheval portant son fils âgé de six mois et blessé par une flèche. Il s’agit d’une évocation de la bataille de Kerbala, en 780, qui fit suite au désaccord d’Hosseyn avec le calife omeyyade corrompu Yazid. Hosseyn leva une armée à Koufa, en Irak, pour s’opposer à Yazid. Il fut massacré par l’armée de Yazid, ainsi que toute sa famille dans les environs de Kerbala qui reste aujourd’hui un lieu saint des chiites.

Selon la tradition chiite, le douzième Iman - caché ou occulté - viendra un jour venger le massacre de Hosseyn.

  • Entrée du caravansérail
  • Dans la cour
    Au fond, la mosquée qui abrite le mausolée.
  • Les chambres

  • Cénotaphe du descendant du VIIe Imam
  • Retour vers le portail

Les caravansérails seldjoukides de Now-Gonbad

Le mur de façade
À l’arrière-plan, un second caravansérail, ruiné.

  • Vue d’ensemble
  • Tour d’angle
  • La voûte du portail
  • Le portail vu de l’intérieur
  • Sur les toits
  • Sur les toits
  • Sur les toits
  • Autour du caravansérail

  • Chameaux au loin et poids lourds

Voir

Retour à la page Yazd et ses environs

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le 17 octobre 2018