Le site de Madeleine et Pascal

Nayin

Une mosquée ancienne dans une ville en bordure du désert
15 septembre 2012, par Madeleine, Pascal
 

Nayin est située à la limite occidentale du désert du Dasht-e Kavir, sur la route caravanière qui reliait Yazd et Qom. Elle conserve des quartiers anciens où la tradition religieuse est très présente. La mosquée du vendredi, qui date de 960, constitue un jalon important de l’architecture musulmane en Iran.

Pour visiter la mosquée du vendredi, c’est ici.

Trois tours à vent autour d’une citerne

Promenade en ville

Une citadelle ruinée est visible aux abords de la ville : elle pourrait témoigner d’une origine sassanide.

La ville est divisée en quartiers dont certains sont quasi déserts voire abandonnés. Le parcours révèle la vitalité des traditions religieuses ; chaque quartier possède son hosseyniyeh, sorte de théâtre installé sur une place où l’on peut rejouer la passion de Hosseyn à l’occasion de la fête de l’Achoura. La couleur verte de l’Islam, très présente, signale certains des emplacements religieux.

  • Un hosseyniyeh
  • Un autre côté de la place
  • Une forteresse ruinée aux abords de la (...)
  • Citerne et tours à vent
  • Au premier plan, les foyers dans lesquels la (...)
  • Un quartier ancien et son portail d’entrée
  • Un oratoire
  • Une fontaine à proximité d’un lieu sacré

  • Le bazar ancien désaffecté
  • Un hosseyniyeh
  • Détail de la tour
  • Encore une place avec un lieu sacré
  • Dans un passage, un petit oratoire
  • Outres en peau et cruche en argile

Retour à la carte d’Iran


Article mis à jour le 17 octobre 2018