Le site de Madeleine et Pascal

La ville d’Ispahan

Esfahan
27 septembre 2012, par Madeleine, Pascal
 

L’oasis d’Ispahan fut habitée dès l’Antiquité mais seule son histoire récente est connue. Elle joua un rôle important dès la conquête arabe, au VIIe siècle, puis prospéra grâce au commerce de la soie et des textiles. Les Seldjoukides en firent leur capitale au XIe siècle et y édifièrent la mosquée du vendredi. Si la ville fut relativement préservée par les Mongols au XIIIe siècle, Tamerlan y commit par la suite de terribles massacres.

Au XVIe siècle, les Ottomans effectuaient des incursions régulières en Azerbaïdjan et en Arménie. Désireux de s’éloigner de la menace ottomane, les souverains safavides firent alors d’Ispahan leur troisième capitale, après Tabriz et Qazvin. Shâh Abbâs Ier fit concevoir pour la ville un plan d’urbanisme extrêmement novateur et c’est de son règne que datent les monuments les plus célèbres de la ville : la place de l’Imam, la mosquée de Sheikh Lotfollah, la mosquée du Shâh, le palais Ali Qapu, le Chehel Sotun. Le Hasht Behest est plus tardif.

La ville compte aussi plusieurs mausolées parmi lesquels le mausolée de Baba Ghasem, d’époque il-khanide, le mausolée de l’Imâmzadeh Jafar qui date du XIVe siècle et le mausolée Haroun Vilayat, d’époque qadjare.

Les ponts d’Ispahan sont pour la plupart de belles constructions d’époque safavide. Le pont Sharestan est nettement plus ancien.

Promenade en ville

La promenade fournit l’occasion d’une visite du quartier arménien de la Nouvelle-Djolfa. Des populations arméniennes originaires de Djolfa en Arménie furent en effet déportées à Ispahan par Shâh Abbâs, en 1603. Installés dans ce quartier extérieur à la ville, les Arméniens bénéficièrent de la protection royale en contrepartie de leur contribution au développement de la ville et à la décoration des monuments. Ils étaient en effet connus pour être d’excellents artisans.

La cathédrale arménienne Saint-Sauveur ou cathédrale Vank présente une architecture de style iranien.

  • Au restaurant
  • Autour de la place de l’Imâm
  • Impression sur tissus
  • Peinture de miniatures sur os de dromadaire
  • Arbre à perruques près de l’université
  • Entrée des jardins de Chehel Sotun
  • La cathédrale arménienne
  • Entrée de la cathédrale arménienne

  • Un archevêque-imprimeur
    Cet archevêque arménien fonda la première (...)
  • Autour du bazar
  • Dans le bazar
  • Embouteillages
  • Une forge, dans le bazar
  • Quartier du mausolée d’Ismaïl
  • Passage vers la mosquée du vendredi


Article mis à jour le 17 octobre 2018