Le site de Madeleine et Pascal

De Santa Cristina à Nuoro

Traditions populaires au cœur de la Sardaigne
7 août 2013, par Madeleine, Pascal
 

Le puits de Santa Cristina est une construction d’époque nuragique dont le caractère sacré a été préservé au fil des siècles. Au cœur des montagnes de la Barbagia, Nuoro, patrie des écrivains Grazzia Deledda et Sebastiano Satta, fut longtemps la capitale culturelle de l’île. Elle abrite le musée ethnographique sarde.

Près de Paulilatino, le puits sacré de Santa Cristina

Vue d’ensemble : à droite, l’escalier et, au centre, l’orifice d’éclairage du puits

Le puits sacré est daté de 1000 avant l’ère chrétienne mais il est resté, au fil du temps, un lieu de rassemblement lors de fêtes religieuses. C’est pourquoi il a été aussi bien préservé et demeure parfaitement entretenu. Il est entouré d’un mur en forme de porte ou de trou de serrure, lui-même entouré d’une enceinte circulaire. Ces deux enceintes délimitent l’espace d’un temple souterrain auquel on accède par un escalier surmonté d’une toiture en escalier.

  • Schéma d’organisation du temple
  • Accès à l’escalier
  • Descente vers le puits
  • Descente vers le puits

  • L’orifice d’éclairage et la maçonnerie qui (...)
  • Espace de rassemblement et de campement
  • Aux environs, des espaces de rassemblement

Le musée ethnographique de Nuoro

Le musée abrite des collections de costumes et de bijoux sardes, ainsi que d’étonnants costumes de Carnaval.

  • Boutons métalliques en forme de boucliers
  • Colliers en argent
  • Costumes traditionnels

Pique-nique sous les oliviers

  • Chant sarde
  • Gorge, au nord de Nuoro


Article mis à jour le 17 octobre 2018