Le site de Madeleine et Pascal

Le domaine de Peterhof

Au bord du golfe de Finlande, le Versailles russe

13 février 2018, par Madeleine, Pascal

Plan du domaine de Peterhof
Plan du domaine de Peterhof

Le palais et les jardins de Peterhof sont établis à la limite d’un plateau, face au golfe de Finlande, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Saint-Pétersbourg.

Une première résidence d’été fut édifiée sur les lieux dès 1710 par Pierre le Grand mais le palais proprement dit fut construit à partir de 1714 sous la direction de l’architecte français Jean-Baptiste Alexandre Le Blond et inauguré en 1723. Le souverain, très impressionné par sa visite à Versailles en 1717, souhaita en particulier rivaliser, dans sa résidence estivale, avec les jardins de Versailles.

Les travaux s’arrêtèrent à la mort de Pierre le Grand en 1725 puis reprirent quand sa fille Élisabeth Petrovna accéda au trône en 1740. L’architecte de l’impératrice, Bartolomeo Rastrelli, ajouta alors un étage au palais et le prolongea par deux ailes avancées complétées par deux bastions dont l’un constitue l’église du palais.

Arrivée au palais de Peterhof, à travers le jardin supérieur

L’extension du palais, qu’on voit sur la photo ci-dessus, n’a plus grand chose à voir avec la modeste résidence édifiée par Pierre le Grand mais la sobriété d’origine a été conservée.

Les photos sont interdites à l’intérieur du palais.

Le Jardin supérieur

On accède au palais par le sud, à travers le Jardin supérieur qui sert de vaste cour d’honneur marquée par une enfilade de bassins. Conçu par Pierre le Grand, le Jardin supérieur ne fut cependant réalisé qu’après sa mort.

La partie centrale du palais et son aile occidentale, vues depuis le Jardin supérieur

La Grande cascade et le parterre

Vue depuis la terrasse du palais, en direction du nord

La photo ci-dessus est prise depuis la terrasse du palais qui domine la Grande cascade. Elle montre en particulier le canal maritime qui conduit jusqu’à la mer Baltique. À mi-chemin, deux ponts enjambent le canal. Au fond du parterre, avant de pénétrer dans la partie boisée du parc, deux pavillons de marbre à dôme doré prolongés chacun par une colonnade de marbre viennent structurer la perspective.

La Grande cascade fut réalisée de 1715 à 1724 par les architectes Jean-Baptiste Leblond, Niccholo Michetti, Mikhail Zemtsov et les sculpteurs Carlo Bartolomeo Rastrelli (le père de l’architecte d’Élisabeth Petrovna) et Conrad Osner. Elle compte soixante-quatre fontaines, deux cent cinquante-cinq statues, bas-reliefs, vases et autres ouvrages décoratifs en bronze.

Au début du XIXe siècle, lors de la restauration de l’ensemble, les sculptures de plomb furent remplacées par des sculptures en bronze. L’architecte Voronikhine, les sculpteurs Ivan Martos, Ivan Prokofiev, Fedor Choubine et d’autres contribuèrent à ce travail.

À travers le Jardin inférieur, jusqu’à la mer

Face à l’orangerie, la fontaine de Triton

Le jardin inférieur est rythmé par des fontaines réparties jusqu’à la mer.

En approchant de la mer, on découvre le petit palais de Monplaisir, demeure privée de Pierre le Grand au sein du domaine de Peterhof, face au golfe de Finlande.

Arrivée à Monplaisir



Dernier regard sur le palais avant la pluie…


Article mis à jour le jeudi 22 février 2018