Le site de Madeleine et Pascal

À Golpayegan, la mosquée du Vendredi

Une mosquée seldjoukide

7 juillet 2019, par Madeleine, Pascal

Sur la longue route qui va d’Hamadan à Ispahan, la ville de Golpayegan se situe à une altitude de 1830 mètres, à 102 kilomètres au sud d’Arak, capitale de la province de Markazi, et à 186 kilomètres au nord-ouest d’Ispahan.

Elle possède une belle mosquée d’époque seldjoukide construite sous le règne de Sultan Muhammad Tapar I (1105-1118), fils de Malik Shâh I. La date exacte de sa construction, 1114, est connue par une inscription découverte dans le shabestan. La mosquée est constituée d’une grande salle sous coupole à proximité de laquelle se trouve un minaret séparé.

La mosquée fut agrandie à l’époque qadjare sous la forme d’une mosquée à quatre iwans.

Le dôme de la mosquée s’élève à 22 mètres

La grande salle sous coupole

Au fond de la cour, la grande salle sous coupole

  • Au centre du mur de qibla, le mirhab est (...)
  • Le mirhab à décor de briques
  • Détail de la partie supérieure du mirhab
    On devine des restes de décor émaillé de (...)

  • À gauche du mirhab
  • Détail de la trompe
  • Sous la trompe

  • À droite du mirhab
  • La coupole

Les constructions ultérieures

Les salles qui entourent la grande salle sous coupole et les bâtiments qui cernent la cour ont été édifiés sous le règne de Fath-Ali Shâh Qadjar (r. 1797-1834).

  • Entrée de la mosquée
    Le texte d’une sourate, en arabe et calligraphie
  • Depuis la grande salle sous coupole, vue vers (...)
  • Une petite coupole
  • Dans la cour, sous l’une des galeries
  • La cour bordée de galeries construites au (...)

Un minaret séparé

Derrière la mosquée se dresse un minaret isolé, lui aussi d’époque seldjoukide.

  • Le minaret se trouve à quelque distance de la (...)
  • Il est coiffé d’une sorte de tourelle décentrée
  • Décor de la base du minaret

Aux environs de la mosquée

  • Pas très loin de la mosquée
  • Décor urbain

Au centre d’un carrefour


Article mis à jour le mardi 23 juillet 2019