Le site de Madeleine et Pascal

Le bas-relief sassanide de Khan Takhti

16 août 2019, par Madeleine, Pascal

Le site de Khan Takhti se trouve à environ 75 kilomètres au sud de Khoy, sur la route qui conduit vers la rive occidentale du lac Orumiyeh et la ville du même nom.

C’est une région verdoyante où l’altitude avoisine les 1000 mètres avec, ici et là, des falaises calcaires.

Près du village de Khân Takhti, une petite falaise est gravée d’un bas-relief sassanide du IIIe siècle.

Le bas-relief représente le roi Ardâshîr Ier (r. 224-241), fondateur de la dynastie sassanide, et son fils Shâpûr, futur Shâpûr Ier (r. 242-272). Ils reçoivent l’hommage des Arméniens après la conquête (252-253) du Royaume d’Arménie qui marqua une victoire sur l’empire romain. Cette victoire ne fut d’ailleurs qu’éphémère car le prince d’Arménie Tiridate retrouva son trône en 298.

Cent ans plus tard, en 387, le Royaume d’Arménie fut partagé entre l’Empire romano-byzantin et les Sassanides : l’Arménie occidentale devint la province impériale d’Arménie mineure tandis que l’Arménie orientale demeura un royaume sous influence perse.

La scène d’hommage


  • En tête chevauche Ardashir Ier, coiffé du (...)
  • Derrière lui, son fils Shâpur Ier

Comparé aux reliefs sassanides grandioses de Taq-e Bostan et du Fars (Tang-e Chowgan, Naqsh-e Rostam, Naqsh-e Rajab), ce bas-relief donne l’impression de n’être resté qu’au stade d’une esquisse, assez maladroite par ailleurs et encore totalement dépourvue de modelé.

Au pied du monument, un étonnant édicule rappelle la mémoire de quelques martyrs de la guerre Iran-Irak.

Mémorial
Mémorial

Notes

Le logo représente la tête de l’empereur Ardâshîr II qui régna de 379 à 383. C’est un fragment d’un des reliefs de Taq-e Bostan qui illustre l’investiture d’Ardâshîr II.


Article mis à jour le jeudi 21 novembre 2019