Le site de Madeleine et Pascal

Le lac Orumiyeh

16 août 2019, par Madeleine, Pascal

Le lac Orumiyeh ou lac d’Ourmia est le plus grand lac d’Iran et le plus grand des trois lacs de l’ancien Royaume d’Arménie, avec le lac de Van, actuellement en Turquie, et le lac Sevan, actuellement en République d’Arménie.
Il occupe une dépression, à une altitude d’environ 1300 mètres, entre la partie septentrionale des monts du Zagros et la partie occidentale de la chaîne de l’Alborz.

Il s’étendait, jusque dans les années 1970, sur 140 kilomètres du nord au sud et mesurait une cinquantaine de kilomètres de large. mais les prélèvements d’eau pour les besoins de la population et de l’agriculture font diminuer sa superficie de façon très importante et il est menacé de disparition.

Première apparition du lac

Le lac ne possède aucun émissaire, ce qui fait que les minéraux issus des montagnes s’y accumulent sans être évacués. Il est donc extrêmement salé et quasiment dépourvu de faune et de flore.

Les photos qui suivent sont prises une cinquantaine de kilomètres plus au sud que la précédente.

Dans sa partie méridionale, la plus étroite, le lac est traversé par un pont qui permet de relier facilement les deux plus grandes villes de la région : Orumiyeh, capitale de l’Azerbaïdjan occidental, et Tabriz, capitale de l’Azerbaïdjan oriental. Commencé en 1970, le pont ne fut terminé qu’en 2008.

Sur le pont

Compte tenu de l’assèchement du lac, la longueur effective du pont proprement dit n’est que de 1400 mètres.

Vente de sel du lac d’Orumiyeh


Article mis à jour le dimanche 18 août 2019