[]
Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Architecture

Architecture

djavastambha

Porte-étendard se trouvant dans la cour intérieure, devant l’entrée des temples en Inde du sud. La bannière du temple est exhibée lors des fêtes annuelles.
Le djavastambha est un mât en laiton ou en bronze doré. A sa base, un socle de forme carrée est souvent finement gravé de divinités.

Devant le temple, le porte-étendard
Devant le temple, le porte-étendard
On voit l’entrée principale, à l’est, comme (...)


garbha griha

C’est le sanctuaire proprement dit, le cœur du temple où se trouve la statue ou l’image de la divinité. Dans les temples avec une tour telle qu’un sikhara ou un vimana, le garbha griha se trouve juste en dessous.
En général, le garbha griha est une salle sombre et sans fenêtre, très dépouillée et sans ornement pour faciliter la concentration sur l’image divine présente.


gopuram

Nom des tours-portails d’accès au temple, généralement situées au milieu des murs d’enceinte. Ils ont la forme de très hautes tours richement décorées, sont souvent plus hauts que le sanctuaire et sont typiques de l’architecture de l’Inde du sud.


mandapa

Salle à colonnes dans les temples en Inde, le mandapa permet l’accès au garbha griha, partie la plus intérieure et la plus sacrée du temple.
Cette salle est une pièce de méditation où le fidèle se recueille avant d’accomplir la « pûjâ » (cérémonie d’offrande et d’adoration) dans le sanctuaire à proprement parler.
Ses piliers sont souvent très ornés.


vimana

Le vimana, au sud de l’Inde, et le shikhara, au nord de l’Inde, sont des constructions en forme de tour plus ou moins haute au-dessus du sanctuaire des temples ou garba griha.
Dans le style du sud de l’Inde (architecture dravidienne), la vimana est une tour de forme pyramidale avec des étages de plus en plus petits.
Au contraire, la tour, appelée sikhara, des temples du nord présente des arêtes curvilignes et affecte la forme d’un de pain de sucre.