Le site de Madeleine et Pascal

Le sanctuaire bouddhique de Bingling

21 septembre 2018, par Madeleine, Pascal

Le sanctuaire de Bingling se trouve au cœur de la Chine du lœss, au sud-ouest de la province du Gansu, assez près de la province du Qinghai. Il était situé, comme ceux de Maijishan, de Dunhuang et de Kizil, sur la route du pélerinage bouddhique vers l’Inde : celui-ci empruntait l’un des axes de communication connus sous le nom de routes de la Soie mais le long desquels circulaient de nombreuses marchandises.

L’ensemble des grottes, initialement établi à soixante mètres de hauteur au-dessus d’un bras du Fleuve Jaune, se trouve aujourd’hui au niveau de l’eau : en effet, la construction du barrage de Liujiaxia a engendré la formation d’une vaste retenue qui a amené l’eau à la hauteur des grottes les plus basses du sanctuaire.

Arrivée sur le site

On atteint le site des grottes après une traversée de la retenue d’eau du barrage de Liujiaxia et un cheminement le long d’une vallée noyée bordée par d’abruptes falaises.

Embarquement dans un petit bateau blanc


Les vestiges

La date la plus ancienne qui apparaît sur le site est 420. Un grand nombre de statues sont cependant d’époque Tang. Les peintures ont souvent été refaites sous les Ming.

Des grottes contenant des statues en argile modelée et peinte

Comme à Maijishan, les statues et les peintures ne se trouvent pas véritablement dans des grottes mais plutôt dans des niches qui ont été excavées, vraisemblablement à partir de la fin du IVe siècle, dans la roche tendre de la falaise.



Un ensemble de statues sculptées de petite taille

Ces statuettes mesurent rarement plus de quelques dizaines de centimètres. Isolées ou en groupes de quelques personnages, elles sont directement sculptées dans la roche tendre de la paroi contre le fond d’une petite niche excavée. Des traces de peinture subsistent parfois.




La photo qui suit est une vue du secteur qu’on vient de parcourir, à l’approche du grand Bouddha assis qu’on devine à l’extrême-droite.

Vue du secteur précédent

Un grand Bouddha assis

Ce Bouddha des Temps à venir ou Maitreya modelé à l’époque Tang est aujourd’hui complètement restauré.

Au pied du Bouddha Maitreya



Vue panoramique à 180° depuis la rive opposée
Vue panoramique à 180° depuis la rive opposée

Pour profiter pleinement du paysage qui précède, utiliser la barre de défilement qui apparaît en bas de la photo.

Sur la rive opposé, un Bouddha couché

Cette statue, modelée sous les Wei (386-557), représente le Bouddha dans la position du paranirvana. Elle a été restaurée aux époques Tang et Ming.


Article mis à jour le mardi 25 septembre 2018