Le site de Madeleine et Pascal

Accueil > Photos de voyages > Par pays > Chine > La forteresse de Jiayuguan et le musée de la Grande muraille

La forteresse de Jiayuguan et le musée de la Grande muraille

À l’extrémité de la Grande muraille de Chine

7 octobre 2018, par Madeleine, Pascal

La Grande muraille désigne un ensemble de fortifications qui furent édifiées entre le IIIe siècle avant notre ère et le XVIIe siècle. Elles étaient destinées à protéger l’empire chinois contre l’incursion des tribus nomades confédérées venues des steppes mongoles du nord, les peuples Xiongnu connus aussi sous le nom de Huns asiatiques.

Ces murailles, initialement en terre tassée, armée de lits de graviers, de branchages ou de roseaux, furent en certains endroits recouvertes ultérieurement de briques.

Le fort de Jiayuguan se trouve à cinq kilomètres au sud-ouest de la ville de Jiayuguan dans la province du Gansu. Il a été construit à la fin du XIVe siècle par les Ming, à l’extrémité occidentale de la Grande muraille, au point le plus étroit du corridor du Hexi. Il marquait à cette époque la limite occidentale de l’empire.

Nous arrivons à Jiayuguan après une nuit de train qui nous a fait franchir, au départ de Lanzhou, environ mille kilomètres le lond du corridor du Hexi, en direction du nord-ouest. Nous nous sommes réveillés dans une zone semi-désertique.

Arrivée au fort de Jiayuguan

Les abords du site sont aménagés de manière grandiose, à une échelle qui témoigne de l’importance du lieu pour les Chinois.



À l'horizon, le mur d'enceinte de la forteresse au pied de laquelle passe la Grande muraille qui se prolonge vers la droite
À l’horizon, le mur d’enceinte de la forteresse au pied de laquelle passe la Grande muraille qui se prolonge vers la droite

Pour profiter pleinement du panorama qui précède, utiliser la barre de défilement qui apparaît en bas de la photo


Plan de la forteresse et de ses abords

Sur le plan ci-dessus, le pavillon d’entrée sur le site est en bas. La forteresse proprement dite, représentée sur fond jaune pâle, est de forme sensiblement carrée. Elle renforce localement la Grande muraille, repérée par le schéma de ses créneaux et merlons. Le fort donnait d’un côté sur le territoire tenu par les ennemis, en gris, et de l’autre sur le territoire dominé par l’empire chinois, en vert.

Dans la forteresse

Une fois franchi le pavillon d’entrée, on parvient sur un vaste terre-plein où se trouvent quelques édifices civils d’époque Ming, très récemment restaurés, comme tout le site.


Temple Guandi

On pénêtre ensuite dans la partie véritablement fortifiée puis on monte sur le chemin de ronde d’où on bénéficie d’une vue sur tout l’intérieur..


Vue depuis le chemin de ronde. Au premier plan à gauche, la tour Ganghua
Vue depuis le chemin de ronde. Au premier plan à gauche, la tour Ganghua

Pour profiter pleinement du panorama qui précède, utiliser la barre de défilement qui apparaît en bas de la photo.



Au musée de la Grande muraille

Le musée de la Grande muraille sur le site de Jyayuguan

Le musée présente en particulier une collection de briques peintes illustrées de scènes quotidiennes. Elles provenant d’une tombe (parmi treize) datée des dynasties Wei (220-265) et Jin (265-316) située à une vingtaine de kilomètres de Jiayuguan, à Xincheng. Les photos sont interdites dans la superbe tombe que nous visitons en sortant de la forteresse.